Epiphanie du Seigneur 2020

UNE ATTENTE SANS OBJET

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

L’intelligence vraie est celle qui ne se ferme pas dans le cercle asphyxiant du réel, mais laisse ouverte une fenêtre sur l’impossible.

Le bonheur de l’homme n’est pas dans les réponses, dans l’assouvissement, même concernant les choses de Dieu; mais dans la recherche, dans l’inquiétude, dans le ne pas se contenter – parce que, dans le cas où on pense avoir découvert Dieu, d’avoir une idée de lui, alors certainement celui-là ne sera pas Dieu. La tâche première de chaque théologie est de susciter des questions, non de fournir des réponses.

Les Mages trouvent un nouveau-né dans les bras d’une très jeunes fille de treize-quinze ans. Et ils se prosternèrent et l’adorèrent. C’est le geste de devenir petits et sans défense, parce que finalement en degré d’accueillir une insoupçonnable présence.

Ceci est contemplation: intelligence qui perçoit la vérité dans une réalité non imaginée. Ceci est adoration: faire espace à l’inespéré. Ceci est sapience: non rester fermé dans la cage de sa propre raison et de ses propres pré-jugements.

L’Amour se révèle aux petits, aux mendiants, aux chercheurs et, e dernière analyse, à ceux qui désirent et osent en tant qu’ils restent avec les mains et le cœur ouverts, parce que ils ressentent que la science pourra révéler le pourquoi des choses, mais jamais le sens.

Seulement après avoir vu et adoré ils ouvrirent leurs coffrets. Le don vient après avoir reçu le Donateur. On peut donner seulement ce que l’on a reçu, et l’on reçoit seulement ce que l’on a reconnu.

Extrait du livre Ogni storia è storia sacra de Paolo Scquizzato, Paoline 2019

Nous avons vu son étoile en Orient
et sommes venus pour adorer le Seigneur.
Mt 2,2

Allegati