Souhaits de Noël du Gouvernement Général

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Très chères sœurs et jeunes en formation,

En ce “premier Noël” de notre gouvernement, nous contemplons et adorons avec vous le mystère de la naissance de Jésus: «Et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous» (Jn 1,14).

Noël, c’est l’histoire d’un Dieu qui a mis sa gloire dans un enfant, un Dieu qui se cache dans la “chair” de l’humanité, y faisant sa demeure jusqu’à la fin des temps. «Lui, le Créateur de l’univers, s’abaisse à notre petitesse» (Admirabile signum, 3); il nous réconcilie avec notre propre fragilité, de sorte que nos limites, acceptées, se transforment en “lieu” d’amour, de communion, de miséricorde réciproque; il nous demande de prendre soin de Lui, en nous penchant vers les petits et les exclus, en respectant les personnes qui vivent en marge de la société.

En adorant le mystère de l’Incarnation, arrêtons-nous devant la “chaire” de la crèche pour y apprendre la leçon de l’amour, comme nous y invite notre Fondateur:

Entrer spirituellement dans la grotte de Bethléem, là où Jésus donne les premières leçons, leçons de pauvreté extrême, leçons d’amour: qui a attiré, qu’est-ce qui a attiré le Fils de Dieu sur la terre à revêtir la chair humaine et à habiter avec les hommes? L’amour…

Et, «attirés par l’humilité de Celui qui s’est fait homme pour rencontrer chaque être humain» (AS 1), levons-nous et mettons-nous en chemin, en cherchant – en tout et avant tout – «la gloire de Dieu et la paix des hommes», puisque tout le reste nous sera donné en surplus.

Joyeux Noël, très chères sœurs, et merci pour le don que vous êtes pour nous.

Transmettez nos vœux aux collaborateurs laïcs et aux Coopérateurs, avec notre reconnaissance pour le partage du service apostolique et pour leur dévouement à l’annonce de l’Évangile dans le monde entier.

Avec grande affection de la part de chacune de nous.


Allegati