Première Journée mondiale des grands-parents et des anciens

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

S’est tenue le 25 juillet, en proximité de la fête des saints Joachim et Anne, les grands parents de Jésus, la Première Journée mondiale des grands parents et des anciens. Une Journée pour ne pas oublier, qui a permis de célébrer le don de la vieillesse et de se souvenir de ceux qui, avant nous et pour nous, gardent et transmettent la vie et la foi.

Notre mémoire, les racines des peuples, l’anneau de conjonction parmi les générations, un trésor a garder. Ceci sont les anciens et les grands-parents dans la pensée du Pape, un véritable “don” dont la richesse nous oublions souvent. «L’Esprit Saint encore aujourd’hui suscite dans les anciens des pensées et paroles de sagesse: leur voix est précieuse parce qu’elle chante les louanges  de Dieu et garde les racines des peuples. Ils nous rappellent que la vieillesse est un don et que les grands-parents sont l’anneau de conjonction entre les diverses générations, pour transmettre aux jeunes l’expérience de vie et de foi».

Aujourd’hui, plus que jamais à cause de la pandémie qui les a mis au risque en premiers et en a sacrifié beaucoup, les anciens restent souvent seuls et lointains des respectives familles, et au contraire ils devraient être gardés comme nos racines. A tel égard sont précieuses les paroles du Pape: «Les grands-parents, plusieurs fois sont oubliés et nous oublions cette richesse de garder les racines et de transmettre. C’est pour cela que j’ai décidé d’instituer la Journée mondiale des grands-parents et des anciens, qui se tiendra dans toute l’Eglise chaque an le quatrième dimanche de juillet, en proximité de la récurrence des Saints Joachim et Anne, les grands parents de Jésus».