ITALIE
Fête pour les 100 ans de sr Maria Lorenzina Guidetti

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le 21 juillet 2019, les sœurs des communautés des Filles de Saint Paul de Rome, Via Antonino Pio et alentours, ensemble à la Supérieure générale sr Anna Maria Parenzan et à la Supérieure provinciale sr Annunciata Bestetti, se sont serrées autour de sr Maria Lorenzina Guidetti pour fêter ses 100 ans de vie. La célébration eucharistique a été présidée par don Valdir José De Castro, Supérieur général de la Société Saint Paul.

Sr Maria Lorenzina a rejoint cette importante étape maintenant intacte son humanité, la vivacité de pensée, l’intérêt pour les autres, l’ouverture à l’amitié, l’argutie et la spontanéité dans le communiquer ce qui vibre dans son cœur. Tout ceci jaillit et est continuellement alimenté par la prière quotidienne, qui dans le temps est devenue un rapport toujours plus intime et profond avec Jésus, son unique Seigneur.

Dans les longues années passées dans la Congrégation, où elle est arrivée dans le jeune âge de 12 ans, elle a exercé divers services apostoliques en Italie et à l’étranger. Nous rappelons en particulier la direction de la revue Così, un hebdomadaire pour jeunes filles, née à Rome en 1955 par exprès désir du Fondateur, le bienheureux Jacques Alberione.

Son cœur s’est vraiment fait universel dans les ans passés en France, Inde, Philippines, Etats-Unis, Angleterre, Australie, donnant soi-même dans la gratuité pour communiquer dans la joie l’amour du Père pour tous. Et même en ces derniers ans elle a continué à partager avec enthousiasme, surtout avec les jeunes générations, la beauté de la vocation, son rapport libre et filial avec sr Tecla Merlo, cofondatrice des Filles de Saint Paul, son cœur missionnaire, irradiant toujours positivité et ouverture au futur.

La Supérieure Provinciale lui a exprimé la gratitude de toutes les sœurs de la Province et de la Congrégation avec des paroles comblées d’affection: «Merci, sr Lorenzina, parce que tu continues à être pour nous un don. Merci parce que tu nous enseigne la valeur du détachement et de l’amour pur, qui est essentiellement prière, offrande, sourire, accueil humble de ce que la vie nous offre. Merci parce que tu es simplement Paolina: tu es un cœur qui brûle pour que le bien, le beau, le bon se diffuse dans le monde et croisse la confiance dans le Père Céleste, la civilisation de l’amour, la culture de la rencontre. Merci au Seigneur parce que tu es là! Sens-toi embrassée par nous toutes».