2er dimanche de Carême 2011

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Quelle lumière provient de la montagne de la transfiguration? Essayons de scruter le sentier que Jésus ouvre silencieusement du désert de l’épreuve à la montagne de la divine Présence. Il est intéressant de remarquer comment dans le premier dimanche de Carême c’était l’Esprit le protagoniste de l’initiative de conduire Jésus dans l’épreuve des tentations. Maintenant c’est Jésus à prendre l’initiative de “porter” ses disciples face au buisson ardent du mystère de Dieu.

Le verbe “porter” (anapherō: porter en haut, offrir), utilisé par l’évangéliste Mathieu, suggère aussi l’idée d’offrande reconnaissante. Jésus veut nous enseigner que tout est don, pour cela il prie et offre au Père la vie de ses disciples: «Je prie pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi» (Jn 17,9). C’est juste cette offrande qui révèle le coeur libre du Maître qui n’a pas peur d’illuminer le monde avec la force transfigurante d’un amour sans précédents. L’annonce de l’imminente passion avant la montée au mont inconnu et l’insistance sur l’importance de perdre sa vie pour pouvoir la retrouver n’a certainement pas consolé la peur des disciples naturellement enclins plus à sauver la peau qu’à risquer la vie.

Pierre, Jacques et Jean sont appelés à traverser l’épreuve du passage de leur propre manière de penser à celle de Dieu. Ce nouvel exode est un pèlerinage de la plaine basse des perspectives humaines à la haute montagne des vues de Dieu. Seulement celui qui a le courage et la confiance de se laisser conduire par Jésus peut contempler le “Visage” plus lumineux que le soleil. La voix du Père, qui de la nuée rejoint les disciples de tous les temps, annonce que Jésus montre toute sa fascinante beauté seulement à qui écoute fidèlement sa Parole en toute son altérité, même lorsque cette Parole nous conduit à embrasser les sentiers incompréhensibles de la croix.
Sur la montagne Jésus offre au Père l’amour de qui répond à l’Evangile avec générosité, fruit de la Parole accueillie, et il s’offre comme Parole définitive sur le monde. Une Parole qui a le pouvoir de sauver et transfigurer chaque homme qui écoute.

Allegati