En Inde les femmes revendiquent le droit à l’égalité et à la prière

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Pour la première fois dans l’histoire de l’Inde, quelques femmes autour de 40 ans, ont réussi à entrer dans le temple indu de Sabarimala et prier dans le sancta sanctorum, la partie interne du temple accessible seulement aux hommes. A septembre la Cours suprême avait éliminé le band qui interdisait l’accès à ce temple aux femme en âge fertile. Pour affirmer leur droit à l’égalité et à la prière, plus de 3,5 millions de femmes indiennes sont descendues dans les rues formant une chaine humaine longue 620 kilométrés. Dans leurs mains aucun signe de violence mais des lumignons allumés, comme les offrandes que l’on porte dans les temples indouistes. Solidarité de millions de femmes et hommes dans tout le Pays, même si ne manquent pas des protestations de la part d’intégralistes religieux.