Plus de livres que de personnes

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

A posséder ce primat est une ville norvégienne, Mundal, qui accueille les touristes et les lecteurs plus acharnés de mai à septembre. Une vocation libraire qui unit tous les habitants de cette petite ville, au point à s’être gagnée le titre de Booktown norvégien. Il n’y a pas de bar, magasin, salle d’attente ou bureau public où il n’y a pas de livres. On estime au moins 150 mille volumes résidants contre 280 habitants. Quatre kilomètres de rayonnages pleins de textes à feuilleter, crosser, acheter ou même seulement à photographier, diffusant la culture du partage et du partage de la culture. Chaque aimant de la lecture qui trouve son paradis, entre petits magasins de seconde main, étalages, rayonnages vista fjords et des centaines de petites places tranquilles où s’assoir pour lire en sainte paix.