Epiphanie du Seigneur 2019

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

 

SUIS L’ETOILE

L’Etoile, qu’ils avaient vue apparaitre, les précédait. (Mt 2,9)

Je veux partager avec toi un souvenir qui me tient particulièrement à cœur…

Il y a quelques ans, dans une interview télévisuelle, il fut demandé à un enfant: «Qu’est-ce qui te plait davantage le jour ou la nuit?». A surprise,  sa réponse fut: la nuit! Après un instant de stupeur, le journaliste continua: «Comment se fait-il qui te plait la nuit? Durant le jour tu peux jouer, courir, rire et faire beaucoup d’autres choses». Mais l’enfant avec un beau sourire répondit: «La nuit il y a les étoiles!». La beauté des étoiles est visible seulement dans l’obscurité de la nuit, juste comme il arrive dans la vie. La réalité, pour autant qu’elle soit crue, elle fait toujours cadeau de ses étoiles.

L’Evangile de l’Epiphanie (du verbe grec epiphaino; epi su, vers, d’en haut et phaino apparaître, illuminer, resplendir) veut te faire cadeau d’une étoile spéciale, celle qui guida les Mages jusqu’à Bethléem et qui guidera toi vers le futur. Il s’agit d’une étoile avec quatre rayons lumineux que tu découvriras entre les lignes ou mieux entre les paroles que maintenant tu liras…

Désir une des paroles plus belles et fascinantes que l’on puisse rencontrer: elle dérive du latin de (acception négative) et du terme sidus (étoile), pour laquelle désirer signifie avertir «le manque des étoiles». C’est celui-ci le moment où le désir se fait passionnante recherche, chemin, voyage. Les Mages se sont mis en chemin de nuit, cherchant un mystérieux roi: un voyage fait d’imprévus  et d’aventures, d’arrêts et de reprises, de conquêtes et d’égarements. Par erreur ou par fortune, les astrologues orientaux se trompent de roi et de ville, en effet, ils finissent à Jérusalem, risquant d’être tués par le roi Hérode. Mais l’étoile ne les abandonne pas, parce que cette fois elle surgit des Ecritures Saintes ; le prophète Michée révèle aux Mages ce qu’ils cherchent: Bethléem. En voyant à nouveau la lumière du chemin, ils éprouvèrent une très grande joie, continuant le voyage outre chaque difficulté: poussés par un fort désir, par une profonde recherche et de l’annonce des Ecritures! Entrés dans la maison, ils virent la vraie étoile: Jésus. Ils se prosternèrent et en silence ils l’adorèrent.

Viens toi aussi, approche-toi!

Echos Psalmiques

ULampe pour mes pas
est ta parole,
lumière sur mon chemin.
(Ps 119,105)

Francesca Pratillo, fsp

Allegati